nicoLire "La rêverie est le clair de lune de la pensée."   Jules Renard (Journal)
Le coin de nicolas Ribol
Accueil
Accueil
forum
Forum
Livre d'or
Rêves
cadeaux
Cadeaux
Liens
Liens
Chercher
Recherche
ecrire
Ecrire
Imprimer
Imprimer
nR / Entre rêve et réalité

Page d'accueilnicolas Ribol - Accueil

le choix

ENTRE RÊVE ET RÉALITÉ

J'ai rêvé que j'étais dans un bois épais avec des arbres très hauts.

J'avançais péniblement au milieu des ronces et au ralenti.

J'avais très froid, je voulais absolument m'en sortir, tout à coup, je rencontrais un chemin blanc que je m'empresse de suivre, au bout du chemin je me trouvais au bord d'une falaise abrupte, autour de moi il y avait une foule de gens qui s'agitaient et me bousculaient. J'avais peur de tomber, mais je savais que je ne me ferais pas de mal au pied de la falaise : il y avait un gros tas de farine qui ressemblait à une énorme dune, je croisais plusieurs personnes que je connaissais dans ma profession ce qui me rassura. Je finis par m'échapper et je repris donc le chemin, j'entendis au loin un hennissement de chevaux, je vis un cortège funèbre de corbillard tiré par des chevaux blancs et magnifiques, je vis que les passagers du premier corbillard étaient des écrevisses coiffées de haut de forme et qui avançaient en musique, dans le second se trouvaient des lapins vêtus de la même façon...

Il s'agissait de l'enterrement du repas que j'avais pris la veille, je me réveillais en riant aux éclats.

Un patient anonyme déclara : " Je préfère le rêve parce qu'on y rencontre des hommes beaucoup plus beaux et plus bons qu'en réalité ".

Docteur Florence S.

RETOUR


© MediaMed - 857.1 page remise à jour 25 07 00

© 1999-2007 MediaMed Le coin de nicolas Ribol - nRx3000.5 010106


Portix-PHP - GNU Public License - © 2001-2002