RETOUR      Pensez à imprimer ces fiches, afin de les lire ou les relire plus aisément. Avec Netscape, vous pouvez cliquer sur cette icone. Si vous utilisez un autre navigateur, utilisez sa commande d'impression.les dossiers  

Sur la salle d'attente

par le Dr Marcel Garrigou-Grandchamp

Selon le « Quotidien du Médecin » du 7 novembre 2000, l'Ordre des Médecins se serait penché, via une commission, sur nos salles d'attente et les messages que nous y délivrons à nos patients par voie d'affichage. Les représentants de l'Ordre seraient préoccupés par l'influence des praticiens sur leurs patients en situation de "faiblesse", laissant ainsi supposer un abus de position dominante. Cette situation nouvelle et étonnante appelle un certain nombre de commentaires:

1) La salle d'attente est un lieu d'accueil public au sein d'un local privé; difficile de s'y retrouver, la limite entre l'information et la propagande politico-syndicale étant plutôt floue.

2) La législation nous impose l'affichage de nos honoraires et autres numéros d'urgence.

3) La déontologie édicte bien le devoir de réserve des médecins, mais ceux-ci ont aussi celui d'information vis-à-vis de leurs patients et ces derniers les sollicitent aussi souvent au-delà de leurs compétences professionnelles.

4) Qu'en est-il de nos distingués Confrères ayant des responsabilités politiques et notamment de ceux qui siègent dans les Assemblées ? Je n'ai jamais entendu à ce jour un responsable de l'Ordre leur rappeler leur devoir de réserve ni leur conseiller de choisir entre leur mandat électif et leur métier de médecin !

Il est vrai qu'il est plus facile de vouloir contrôler la salle d'attente d'un médecin de quartier que les débordements d'un Parlementaire: « Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir. »

QdM 20/11/00  

mgarrigougran001@rss.fr


Contact


La salle d'attente est inscrite dans le concept nicolasRibol
Tout récemment, l'Ordre des Médecins s'est préoccupé à son tour de salles d'attente et de leurs usages, attestant, s'il en était besoin, le rôle précurseur de nicolas Ribol 

nR - La salle d'attenteUn éclairage incisif sur les réflexions ordinales - courrier au Quotidien du Médecin  publié le 20 novembre 2000

Présentation à la réunion "Cabinet 2000" à l'Hôtel-Dieu de Paris -  La salle d'attente, aspects culturels et juridiques - 18/11/00

Les salles d'attente de nicolas Ribol
ICI   &  

Vos salles d'attente (chantier)


Contact



Votre dossier
  Si vous avez un dossier à publier, n'hésitez pas ! Vous pouvez le faire ici gratuitement.  

Publier un dossier



nicolas Ribol - Accueil          © MediaMed -1038.2 page remise à jour 22 12 00