nicoLire "Le rêve est l'aquarium de la nuit."   Victor Hugo (Les travailleurs de la mer)
Le coin de nicolas Ribol
Accueil
Accueil
forum
Forum
Livre d'or
Rêves
cadeaux
Cadeaux
Liens
Liens
Chercher
Recherche
ecrire
Ecrire
Imprimer
Imprimer
Procné - Le mythe de l'homme qui part / nR

Page d'accueilnicolas Ribol - Accueil

le choix

Le mythe de l'homme qui part

De retour de Notre Dame des Fleurs, dans le bruit du moteur un visage change à mesure que d'anciennes pensées reviennent.

Le mythe de l'homme qui partLa voiture qui est garée dans le silence, nuit noire et ses pas qui marquent le grès jaune de la Galerie.

Il monte un petit escalier feutré.

Il s'arrête dans une première chambre vérifier la respiration de son fils, redresser un oreiller.

Puis dans la seconde, passer une main sur le front chaud de sa fille et éteindre la lampe.

Dans la dernière salle, la Femme dont je suis l'idée, feint le sommeil et son visage quitte peu à peu le sourire de Procné.

Sans un mot, je dérape sous les draps et ma respiration forcée calme les battements fous de mon coeur ; puis mes mains glissent sur mes draps fins, à moi reprisés si finement qu'ils donnent une plus haute idée du soin de l'ouvrière.

Je compte plusieurs fois les jours de la semaine à venir sur mes doigts qui se retirent du linceul : j'ai constaté que les vivants étaient bien à leur place et je vais me lever pour vérifier que les morts ne le sont pas moins.

Je me lave lentement et je redescends m'habiller avec soin comme un jour de semaine; la porte du Jardin est ouverte. Il y a dans une brouette, assis et débordant, un cadavre bouffis, gonflé de jaune, de vert et de vent qui tente de parler, comme ivre et fatigué .

Je n'y prête aucune attention.

Je me dirige vers la piscine, un enfant fasciné par les ondes joue sur ses trois doigts un air d'accordéon .

Je m'agenouille et je soulève le couvercle du filtre.

J'entends la chanson de l'eau verte qui coule :

"Princes, les menuets où lentement on bouge

Les dansez-vous encore ?

Les dansez-vous encore avec vos talons rouges

Au royaume des morts ? "

Il n'y a pas de réponse, une allée lumineuse plantée de grands arbres attend.

Marc Godart   juillet 2000

RETOUR
Vous pouvez écrire votre rêve directement sur le site


© MediaMed - 838.2 page remise à jour 28 10 01

© 1999-2007 MediaMed Le coin de nicolas Ribol - nRx3000.5 010106


Portix-PHP - GNU Public License - © 2001-2002